Il y a celles qui ont résisté, celles qui ont abandonné, celles qui se battent toujours contre les milles tentacules de ce mal obscur. Cancer. Tumeur. Innommable. Aucun nom ne peut en adoucir la signification. Toutes victimes, toutes complices, toutes guerrières. Chacun d’entre nous en connait au moins une touchée par la maladie…. aimée, encouragée, soutenue, veillée, caressée. Chacun de nous a insulté, peut-être maudit. Pour raconter la maladie, on parle de combattre, lutter, battre, vaincre…. Et aujourd’hui nous pouvons vaincre le cancer. Mais avec quelles armes ? Avant tout, avec la recherche. Grâce aux progrès de la recherche, la mortalité est en baisse et le taux de survie est augmenté. Il est fondamental de soutenir la recherche dans chaque pays, rendre possible les nouvelles thérapies, une d’entre elles, la thérapie génétique avec des programmes de cures personnalisées qui s’adaptent à chaque patient. Comme programme exemplaire, le CIA (Cancer Innovation Aquitaine), développé par le Professeur Antoine Italiano de l’Institut Bergonié à Bordeaux et voulu par l’inoubliable Professor Josy Reiffers.
octobre-rose-2018-sensibilisation-cancer-du-sein-agidecaTout cela est aussi possible grâce aux campagnes de récolte de fonds organisées par des infatigables associations et fondations et également grâce à Octobre Rose, qui existe en France depuis 24 ans.En tout cas il y a une unique « arme » à la portée de tous, et c’est la prévention. Un style de vie et une alimentation sains, mais surtout le dépistage avec des contrôles et des screening réguliers.

Depuis toujours Bordeaux s’engage dans la prévention des cancers en particulier au mois d’octobre, quand la ville se colore délicatement de rose. Octobre Rose c’est le mois de la mobilisation et de la sensibilisation au cancer du sein. Aucune femme, dès 50 au 74 ans, ne doit manquer sa mammographie gratuite. L’AGIDECA, Association Girondine pour le Dépistage des Cancers, envoie une lettre tous les deux ans. Avec un simple appel le rendez-vous est pris, rapide et efficace. Un rendez-vous qui permet aux 7 femmes sur 1000, qui sera diagnostiqué avec un cancer, de se soigner rapidement et d’augmenter les possibilités de guérison.

maison-rose-bordeaux-chef-jesus-atelier-cuisineA Bordeaux sont présentes différentes structures médicales qui exercent un travail précieux et irremplaçable, mais aussi beaucoup d’associations et énormément de volontaires, corps et âme des activités de sensibilisation et de récolte de fonds. J’en avais déjà parlé dans un de mes articles, mais bien que j’éprouve une immense admiration pour toutes ces structures souvent indépendantes, moi j’ai un petit faible pour la Maison Rose, un lieu qui accueille les femmes touchées par tout type de cancer pendant et après les thérapies. Une petite             « maison » accueillante et conviviale qui propose environ 170 heures d’activités mensuelles dont ateliers, conférences et cours organisés sur 6 thèmes principaux : beauté, bien-être, sport, hygiène alimentaire, arts créatives, coaching pour la réinsertion professionnelle, en registrant plus de 600 passages par mois.
Des dons privés et le travail de solides équipes de volontaires enthousiastes, sont nécessaires chaque jour pour la survie de la Maison Rose et pour toutes les autres structures associatives dans ce secteur. Toute forme d’initiative, même minime peut donner de grands résultats et soutenir la recherche contre le cancer.
C’est la raison pour laquelle je compte sur vous tous et je vous invite au prochain rendez-vous pour la récolte de fonds, un vrai vide-dressing glamour qui aura lieu samedi 10 novembre de 10h jusqu’à 18h30 dans les locaux de la Maison Rose, au 9 rue Condé à Bordeaux. Special Guest la blogueuse mode  Marie Cay. Le projet de cette année est développé par un petit groupe de jeunes étudiantes de Kedge Business School Bordeaux : Estelle, Elsa, Camille, Margaux et Marlène. Une belle vague de fraicheur et d’espoir. Venez nombreux!

Maison-Rose-Bordeaux-vide-dressing-solidaire-glamour

A vos agendas! Maison Rose Samedi 10 novembre