Je suis longtemps restée en silence. Quand la vie reprend ce qu’elle nous donne, il n’y a pas de place pour les mots. La courbe du silence se dessine longue, indéfinie. Personne ne saura quand elle se terminera. Parler d’art et de beauté naît du plus profond de l’âme. Si l’âme est dans une tempête, la musique n’est pas perceptible. Si l’âme souffre, la magie vous abandonne. Parler d’art, c’est comme parler d’amour. Là où il y a de la souffrance, il n’y a pas de paix. Mélancolie et mémoire s’alternent sur un fond de clair-obscur de lumière tamisée. Les pensées sont faibles, épuisées. Même la moindre idée semble impossible. Puis, de loin, une mélodie arrive, claire, nette. Vous la reconnaissez parmi des milliers. Le cœur s’échauffe, l’esprit s’éveille. Vous reconnaissez le sentier qui, entre les buissons secs et poussiéreux, vous mène doucement vers la mer. Vous comprenez que reprendre votre chemin est une évidence. Écrire, créer, partager sur la voie du changement. 

Deux artistes femmes m’ont secoué de cette tendre torpeur et je vous laisse les découvrir en silence, sur la pointe des pieds, comme je l’ai fait, dans l’aléatoire d’Internet, loin des expositions ou des rassemblements interdits, à l’abri, protégées de la frénésie et de la confusion.

Height di Caterina Enni Misson

Caterina Enni Misson. Un vrai coup de coeur. Une artiste aux multiple talents, joyeuse, nomade, parfaite alchimie de cultures différentes (italienne, anglaise et belge) . Les peintures de Caterina adoucissent quelconque douleur. Elles varient les formes et les couleurs avec joie, elles vous surprennent comme les jardins au printemps. Elles vous parlent d’amour rêvé. Quelle que soit la technique utilisée, peinture à la chaux ou mixed media, Caterina vous accompagne dans son univers plein de détails poétiques avec cette grâce particulière de ceux qui naissent à Florence et s’imprègnent de sa beauté miraculeuse. Mon rêve, ou bien ma bonne résolution pour la nouvelle année est que Caterina vienne nous voir à Bordeaux pour partager ses oeuvres élégantes et puissantes avec nous.

Paesaggio d’autunno di Caterina Enni Misson

Pour en savoir plus sur l’artiste Caterina Enni Misson, c’est par ICI

Je pense à ma mère, il y a quelques mois à peine, elle aurait adoré et partagé avec moi ces deux univers poétiques. C’est à elle que je dédie mon retour à la beauté, à mon nouvel désir esthétique.

Odore di terra – détail di Caterina Enni Misson

Et la deuxième artiste ? C’est la surprise que je vous réserve pour la prochaine saison qui sera, je l’espère, baignée de lumière.

Suivez-nous sur Instagram @la_bella_bordeaux